Attentat de Nice : vers une affaire d’État

Publié le Mis à jour le

Flamme large

Communiqué de Presse du Front National du 24/07/2016

Le témoignage accablant de la responsable du Centre de supervision urbain (CSU) de Nice, assurant avoir été l’objet de pressions du ministère de l’Intérieur en vue de modifier un rapport sur le compte rendu des images de vidéo-surveillance, confirme les craintes des Français sur une tentative de dissimulation de la vérité par le pouvoir.

A la lumière de ce témoignage, la demande de suppression des images de vidéo-surveillance le soir de l’attentat apparaît plus scandaleuse que jamais. Le ministère de l’Intérieur donne le sentiment de chercher à empêcher que n’éclate la vérité dans ce qui devient une affaire d’État.

Les Français ont pourtant droit à la vérité : le dispositif de sécurité était-il suffisant et conforme aux plans prévus ? Y a-t-il eu des défaillances ce soir là ? Que cherche à dissimuler le ministère de l’Intérieur ?

A toutes ces questions, Monsieur Cazeneuve n’a plus l’intégrité suffisante pour répondre sans suspicion de mensonge. Sa démission devient plus encore inévitable, au nom de la transparence démocratique. Il est en effet impératif de préserver la confiance des Français dans les autorités publiques, ce que ne garantit plus le ministre Cazeneuve.

Le bien commun impose que la vérité sur les circonstances de cet attentat dramatique soit absolument incontestable.

Front National

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s