La Grande Distribution prête à nouveau à contourner la loi française pour mieux s’enrichir

Publié le Mis à jour le

Flamme 4

Communiqué de Presse de Jean-Lin Lacapelle, Secrétaire National aux fédérations et à l’implantation du FN du 12/09/2016

Les grandes enseignes alimentaires, toujours promptes à se déclarer farouchement attachées à la défense du pouvoir d’achat des Français sont surtout promptes à toujours plus accroître leurs profits en dehors des règles du droit.

Par le biais d’alliances scellées ces dernières années et consciencieusement passées sous-silence pour le grand public, aujourd’hui seuls 4 grands groupes se partagent la quasi totalité de la distribution alimentaire française (Auchan allié à Super U, Intermarché allié à Casino et Monoprix, Carrefour allié à Cora et Metro, et Leclerc seul jusqu’à maintenant).

Une situation quasi-monopolistique, digne de l’économie soviétique ! Autant dire, un danger majeur pour le pouvoir d’achat des ménages français ainsi que pour l’emploi généré par les PME/TPE fournisseurs de ces enseignes.

Jamais rassasiées, ces enseignes sont aussi expertes dans l’évitement fiscal. Pour la seule année 2015, par le biais de structures d’achat opaques, basées en Belgique, au Luxembourg ou en Suisse, les enseignes ont fait échapper à l’impôt français prêt de 7 milliards d’euros de transactions commerciales.

Révélé en Juin 2016 par la presse professionnelle, un nouveau scandale s’annonce avec l’alliance européenne des magasins Leclerc avec un distributeur allemand (Rewe). Le projet consiste à créer une structure commune d’achat, domiciliée en Belgique, et permettant cette fois-ci à Leclerc de s’affranchir totalement de la législation française du Commerce pour les grandes marques vendues dans ses rayons.

Tout cela est facilité, voire encouragé par le cadre ultra-libéral et sans contrôle de l’Union Européenne, qui une fois de plus favorise des pratiques bafouant les intérêts du peuple français.

A l’heure où les Français continuent de subir la rigueur budgétaire et sociale imposée par Bruxelles, le Front National exige que l’État Français intervienne et fasse stopper ces pratiques anti-nationales des groupes de la grande distribution française.

Front National

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s