EuropaCity : accélération du développement malgré les critiques

Publié le Mis à jour le

collectif Nouvelle écologie logo

Communiqué de Presse du Collectif Nouvelle Ecologie du 15/09/2016

Malgré les critiques de la Commission spéciale chargée d’organiser le débat public, Auchan veut accélérer le développement d’EuropaCity.

Ce méga-complexe commercial incarne de manière symptomatique un développement anarchique et tous azimuts au détriment de la préservation de notre environnement. Cependant, plus qu’un simple symbole, les conséquences seront critiques : 80 hectares de terres agricoles dans le triangle de Gonesse, parmi les plus fertiles de France, pourraient être bétonnés. Pire encore, ce projet porté par Auchan et ses filiales risque de provoquer une paupérisation progressive des centres villes aux alentours du fait de la fermeture de commerces de proximité concurrencés par ce méga-complexe commercial.

Les fervents soutiens de ce projet, Manuel Valls et Nicolas Sarkozy en tête, mettent en avant les promesses de création de près de 11 500 emplois en omettant de parler de la destruction assurée d’un nombre équivalent d’emplois aux alentours (Parinor à Aulnay, Auchan à Sarcelles, Paris-Nord II à Gonesse, et les commerces de proximité).

Alors que le gouvernement français prétend défendre l’environnement, il trahit une nouvelle fois ses promesses en soutenant un projet pharaonique et artificiel. Les pistes de ski intérieures prévues donnent tristement l’impression que l’Ile de France copie Dubaï.

Collectif Nouvelle Ecologie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s