L’aide médicale d’Etat revue à la hausse pour 2017

Publié le Mis à jour le

Santé stéto

Communiqué de presse du Collectif Usagers de la santé du 29/09/2016

Le projet de loi de finances pour 2017 prévoit une augmentation de près de 10% des crédits alloués à l’Aide Médicale d’État (AME). Son budget prévisionnel s’établit désormais à 815 millions. Or, depuis de nombreuses années, on sait que le coût réel de l’AME est très éloigné de la somme budgétée par le gouvernement. Sur les trois dernières années, le budget initial de l’AME a été finalement dépassé de 15,3% à 26,51% !

La situation actuelle, caractérisée par un afflux massif de clandestins, tous potentiellement bénéficiaires de l’AME, fait craindre un grave dérapage budgétaire. En tenant compte des dépassements observés au cours des dernières années et de la crise des migrants, le coût réel de l’AME en 2017 dépassera largement le milliard d’euros. Il est également à noter que l’AME ne s’applique pas à Mayotte, mais que les frais de santé des immigrés clandestins en territoire mahorais représentent plus de 30 millions d’euros supplémentaires.

Si notre humanité nous impose d’aider les personnes nécessitant des soins urgents, sans lesquels ces personnes mourraient, l’AME permet le remboursement intégral sans ticket modérateur ni franchise de la quasi-totalité des soins. Incluse dans le budget de l’État, l’AME est financée par les impôts des contribuables français, qui, eux, doivent faire face à des restes à charges de plus en plus importants, notamment depuis le plafonnement des remboursements des organismes complémentaires d’assurance maladie, instauré par Marisol Touraine. L’AME est une formidable manne pour le tourisme sanitaire et la fraude, comme le dénoncent Laurent Lantieri et Jean Leonetti. Il est fréquent d’entendre que les clandestins renonceraient en fait à recourir à l’AME de peur d’être repérés et arrêtés, or plus de 300 000 personnes présentes illégalement sur notre territoire bénéficient actuellement de cette aide, pour une consommation de services et biens médicaux équivalente à celle des citoyens Français (environ 2500-3000€ par personne). De plus, les hôpitaux peinent la plupart du temps à obtenir de l’Etat un remboursement total des frais engagés pour soigner les bénéficiaires de l’AME, laissant ainsi à la charge de l’hôpital des frais conséquents.

Aujourd’hui 20% des Français renoncent aux soins dentaires et d’optiques, la moitié des foyers ayant un revenu mensuel inférieur à 1200€ trouve financièrement compliqué de se permettre une assurance complémentaire, près d’un Français sur trois admet avoir renoncé à des soins pour des raisons financières… Le massacre de notre système de santé ne devrait pas s’arrêter de sitôt, Marisol Touraine ayant annoncé que 4 milliards d’euros d’économies devraient être réalisées en 2017 sur l’Assurance Maladie, après avoir affirmé haut et fort que le quinquennat de François Hollande avait « sauvé la Sécu », en se gardant bien de préciser que la dette sociale française atteint 160 milliards d’euros, que l’Assurance Maladie prévoit un déficit de 2,6 milliards en 2017, quand celui du Fond de Solidarité Vieillesse frôlera les 4 milliards.

Le Collectif « Usagers de la Santé » propose de supprimer l’AME et de la remplacer par une aide exclusivement applicable pour les patients dont le pronostic vital est engagé ou en cas de risque majeur de santé publique. Il est également essentiel de garantir à tous les Français une prise en charge adéquate des soins coûteux (notamment l’optique, et le dentaire), et d’arrêter la vague de déremboursements, qui interviennent parfois sans réelle justification. Une refonte globale du système de santé et de sécurité sociale doit être opérée afin de lutter contre la fraude, le gaspillage, et la désorganisation qui coûtent très cher aux Français.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s