Rachat par les entreprises chinoises : il est temps de nous protéger

Publié le

Flamme large

Communiqué de Presse du Front National du 17/10/2016

Inquiète des rachats par les Chinois d’entreprises emblématiques comme Kuka dans la robotique et Osram dans l’éclairage, le ministre allemand de l’économie Sigmar Gabriel veut empêcher les entreprises publiques étrangères d’acheter des entreprises européennes via une directive européenne. Les entreprises chinoises publiques sont dans les faits visées par ce texte.

La France est aussi dans le collimateur des groupes chinois et se doit de réagir: après le rachat de Club Med, c’est au tour d’Accor et des chantiers de l’Atlantique d’être convoités par des entreprises chinoises.

Le Front National ne compte pas sur l’Union Européenne pour protéger nos secteurs stratégiques alors que cette institution n’a eu de cesse de prendre des mesures et directives qui les ont détruits.

Il rappelle au gouvernement que plusieurs articles du code monétaire et financier lui permettent explicitement de bloquer le rachat des entreprises considérées comme stratégiques. Il est grand temps d’élargir leurs objets, d’avoir le courage de les utiliser et de protéger ainsi nos fleurons économiques.

L’avenir et l’indépendance de la France dépendront aussi d’une saine application du principe de patriotisme économique.

Front National

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s