La lettre de Marine du 20/01/2017

Publié le

 

marine-france-3-juin-2016

Mes chers amis,

Cette semaine encore je suis allée à la rencontre des Français, et notamment au Technopôle de Forbach, où j’ai eu le plaisir de visiter une entreprise exceptionnelle qui représente ce que je veux pour la France : la révolution de la proximité. En effet, cette entreprise, Fermap, un fabricant de portes et fenêtres, est une exception, tant la production dans ce domaine est aujourd’hui la plupart du temps faite à l’étranger. Je veux relocaliser la production, au plus près du consommateur, et ainsi défendre le « fabriqué en France ». Cela présente plusieurs avantages : c’est plus écologique (on évite les transports sur de longues distances), cela permet de faire travailler des salariés français, et donc de faire baisser le chômage, et cela signifie aussi que nous pouvons avoir la certitude que les normes sociales et environnementales ont été respectées lors de la production.

Mais cette révolution de la proximité, ce développement du « fabriqué en France », ne sont possibles que si nous prenons des décisions fortes. Il faut d’abord cesser de subir la concurrence déloyale de pays qui profitent à fond d’une mondialisation non maîtrisée. Et pour cela, nous libérer des chaînes de l’Union européenne, qui empêchent tout protectionnisme intelligent, tout patriotisme économique, ou encore toute possibilité d’adapter notre monnaie. Il serait par exemple tout à fait légitime que les commandes publiques, de la part de l’Etat ou des collectivités, fassent d’abord travailler les entreprises françaises, cela les aiderait beaucoup.

Eh bien c’est interdit par le droit de l’Union européenne.

Ces thèmes sont essentiels, mais il est parfois compliqué de faire passer ces messages aux Français, tant de fausses croyances sont ancrées dans la population, comme cette idée pourtant saugrenue que l’Union européenne nous protègerait dans la mondialisation, ou encore que nous ne pourrions rien faire pour réindustrialiser la France, que nous ne serions plus capables de rien. Alors, inspirez-vous de ce que vous trouvez dans cette lettre pour convaincre nos compatriotes. N’hésitez pas à utiliser les exemples que vous pouvez piocher dans nos publications, sur tous les sujets, pour échanger avec ceux qui doutent encore ou succombent aux sirènes de la pensée unique.

Bonne lecture ! Et comme chaque semaine, permettez-moi de vous souhaiter une belle campagne !

Marine 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s