La catastrophe s’abat sur les éleveurs dans les Landes

Publié le

loiseau-ferrand

Communiqué de presse d’Edouard Ferrand et Philippe Loiseau, Membres de la Commission Agriculture et Développement rural du Parlement européen du 22/02/2017

Plus un seul canard d’élevage dans les Landes ! L’abattage des 360 000 mulards que compte encore le département a été demandé par le ministre de l’Agriculture.

Les éleveurs de canards se voient encore une fois obligés de faire abattre leurs palmipèdes y compris les sains. Les professionnels du foie gras ont accepté cette décision face à un virus très agressif, qui entraîne une épizootie plus difficile à éradiquer que celle qui s’est produite.

Edouard Ferrand et Philippe Loiseau s’inquiètent aussi du risque de retards des indemnisations versées aux éleveurs touchés par cette épidémie comme cela avait été le cas l’année dernière.

D’autre part, ils demandent au ministre de l’Agriculture de mettre en place une concertation entre les acteurs de la filière pour trouver un moyen de limiter les déplacements des canards aux seuls bassins d’élevages afin d’éviter la contagion par les transports en provenance d’autres pays et d’autres régions.

Le secteur du foie gras doit rester le fleuron de l’identité du Sud-Ouest et demeurer un produit de l’excellence de la gastronomie française. Il faut donc avec détermination soutenir le savoir-faire de nos petits et moyens producteurs et pérenniser cette filière.

Front National

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s