Marine Le Pen, la candidate de l’avenir de la langue française et de la francophonie des peuples !

Publié le

Marine Québec 200316

Communiqué de Loup Viallet, président du COMEF du 20/03/2017

Il y a un an, Marine Le Pen se rendait au Québec pour promouvoir une francophonie des peuples et alerter les Québécois sur les dangers de l’immigration massive.

Contrairement à son concurrents Emmanuel Macron et François Fillon, Marine Le Pen veut protéger l’universalité de la langue française, c’est pourquoi elle ne s’est jamais exprimée en anglais et a souvent regretté les atteintes à l’article 2 de la Constitution (« La langue de la République est le français ») et la faiblesse actuelle de la loi Toubon (Loi 101 au Québec).

C’est dans cet esprit qu’elle entend réserver la moitié du temps d’enseignement au français à l’école primaire, et qu’elle permettra l’abrogation de la loi Fioraso qui étendait l’enseignement en langue anglaise dans les universités de France !

Partisane d’une France unilingue et d’un monde multilingue et multipolaire, Marine Le Pen entend aussi faire de la francophonie une priorité diplomatique afin de renforcer les liens entre les peuples qui ont le français en partage.

Si elle est élue Marine Le Pen n’agira pas comme dirigeante d’un Etat-membre de l’Union européenne mais comme présidente d’une France souveraine, maîtresse de ses alliances, de ses investissements et de ses coopérations. A ce titre elle entend respecter le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et œuvrer pour la croissance et la stabilité d’un monde francophone dont les Etats et les peuples ont été affaiblis par la mondialisation sauvage.

Ciment de la culture française, véhicule de son rayonnement, instrument diplomatique et atout commercial, quel statut aura la langue française dans cinq ans ? Celui d’une langue universelle porteuse d’un modèle d’échanges adapté aux rythmes des peuples qui l’ont en partage ? Ou le statut d’une langue secondaire dans une mondialisation anglophone ?

Ce 20 mars 2017, à quelques semaines du premier tour de l’élection présidentielle,  Marine Le Pen s’affirme comme la candidate de l’avenir de la langue française et de la francophonie des peuples.

Comef

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s