Un festival interdit aux « Blancs » dans des locaux publics : Anne Hidalgo doit s’expliquer

Publié le Mis à jour le

Wdsj 1

Communiqué de Wallerand de Saint Just, secrétaire de la fédération du Front National de Paris du 26/05/2017

L’association Nyansapo organise du 28 au 30 juillet à Paris un festival « Afroféministe ». Ce festival se divisera en plusieurs espaces, dont certains sont ouvertement décris par les organisateurs sur les documents de présentation comme des « espaces non mixtes personnes noires », c’est à dire interdits aux « Blancs ». Sans parler des espaces réservés aux « personnes assignées femme racisées », terme faisant ouvertement référence à une conception racialiste de la société.

Le scandale serait déjà important s’il n’avait pas été constaté de surcroit que ce festival sera hébergé par l’associationLa Générale Nord-Est dans ses locaux du 14 avenue Parmentier, dans le 11e arrondissement de Paris. Des locaux concernés par l’opération « réinventer Paris », et dont le propriétaire est… la mairie de Paris.

Anne Hidalgo doit s’expliquer immédiatement quant à l’organisation dans des locaux municipaux d’un évènement mettant en avant une conception ouvertement racialiste et anti républicaine de la société et excluant de fait une partie des parisiens en raison de leur couleur de peau.

Alors qu’elle est toujours très prompte à dénoncer toutes les discriminations,nous ne saurions accepter que le maire de Paris ne réagisse pas face à cet acte flagrant de racisme.

Front National

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s