Grundfos : une délocalisation évitable

Publié le

philippot-lorraine

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-Président du Front National du 14/04/2017

L’usine Grundfos à Longeville-lès-Saint-Avold annonce un plan de réduction d’emplois, et la délocalisation d’une partie de sa production en Europe de l’Est. 80 salariés seraient concernés.

Confrontée à une concurrence internationale déloyale, venue notamment de Chine, l’entreprise est poussée à délocaliser.

Ces situations se multiplient sur le territoire national depuis des années et assèchent progressivement l’industrie française et l’emploi. Tétanisés par leur adoration de l’Union Européenne et du libre-échange total, les gouvernements successifs sont restés les bras croisés.

Marine Le Pen veut rompre dans son projet présidentiel avec cette inaction. Elle mettra en place une politique de protections pour rétablir une concurrence juste, supportable pour notre industrie, et qui ne force ni aux délocalisations, ni aux réductions de salaires. C’est l’objet de cette élection présidentielle : un véritable référendum sur la mondialisation sauvage, entre ceux qui n’ont jamais rien fait au pouvoir et Marine Le Pen qui veut protéger les Français, relancer l’industrie et s’affranchir des dogmes destructeurs de l’Union Européenne.

Front National

Publicités

Législatives 2017 : les candidats EELV connus

Publié le Mis à jour le

Circo Jura

L’accord conclu entre EELV et le PS pour la présidentielle et le désistement de Yannick Jadot en faveur de Benoît Hamon ne fonctionnera pas vraiment pour les élections législatives de juin prochain, puisque seules les 1ère et seconde circonscriptions du Doubs en ce qui concerne la Franche-Comté seront dévolues à des candidats doublement investis, les deux députés sortants Barbara Romagnan (PS) et  l’écologauchiste Eric Alauzet.

Pour le Jura, Jean-Paul Ecard aura face à lui l’ancienne conseillère régionale et maire de Val-Sonnette (commune nouvelle regroupant Vincelles, Bonnaud,Grusse et Vercia), Brigitte Monnet sur la 1ère circonscription, Nathalie Desseigne, le maire de Coiserette, Christophe Masson sur la seconde et enfin, Stéphane Montrelay le conseiller municipal dolois et ancien adjoint au maire socialiste de la ville, Ako Hamdaoui.

Pour ce qui concerne la troisième circonscription du Jura, la candidate socialiste sera également l’ancienne adjointe au maire PS de Dole, Jean-Claude Wambst, Françoise Barhoulot.

Whirlpool Amiens ne fermera pas

Publié le

Whirlpool Amiens.jpg

Par Marine Le Pen le 13/04/2017

L’usine Whirlpool d’Amiens doit être délocalisée dans quelques mois en Pologne, jetant dans l’incertitude la plus totale ses 295 salariés, mais aussi les intérimaires employés sur le site et les dizaines de sous-traitants.

Cette délocalisation est insupportable. Elle permet à la maison mère d’être gagnante sur deux tableaux en même temps : en baissant ses coûts de production pour augmenter ses marges, tout en conservant un accès libre au juteux marché français, le premier marché de Whirlpool en Europe, le quatrième dans le monde.

C’est trop facile.

Je répète l’engagement qui est celui de mon projet présidentiel : chaque produit qui sortira d’une usine délocalisée afin d’être revendu sur le marché français sera taxé à hauteur de 35 %. Cette taxe sur les délocalisations sera une juste réponse à des choix financiers inacceptables. Mais elle sera aussi une arme de dissuasion : la délocalisation ne peut pas être du 100 % gagnant pour les multinationales ; il faut qu’elles en paient aussi le prix, pour y réfléchir à deux fois avant d’agir.

Bien sûr cette taxe sur les délocalisations nécessitera pour être mise en œuvre qu’on se libère des interdits de l’Union Européenne : mon projet l’a prévu.

Une délégation de Whirlpool est reçue ce jour à Matignon au sujet de l’avenir du site. Je veux dire aux salariés de l’entreprise, à ceux qui travaillent au quotidien avec eux, à leurs familles, que présidente de la République je ne laisserai pas faire. Whirlpool Amiens n’a aucune raison de fermer, le savoir-faire est présent, il est reconnu. Et Whirlpool Amiens ne fermera pas.

On fera le bras de fer avec le groupe pour le dissuader de fermer ce site.

Et si le groupe prend malgré tout la folle décision de fermer, on cherchera des repreneurs industriels sérieux et responsables.

Et l’Etat lui-même via la Caisse des Dépôts et Consignations interviendra directement tant qu’un repreneur privé n’aura pas été retrouvé.

Mais Whirlpool Amiens ne fermera pas.

J’en prends l’engagement.

Marine 2017

Marine Le Pen sur France 2 le 13/04/2017

Publié le

Marine Le Pen : « Mes 10 mesures immédiates »

Publié le

Marine fds campagne
Vous le savez, une part importante de mon projet nécessite de retrouver notre souveraineté et donc de se libérer des règles anti-démocratiques de l’Union européenne. Je nous donne pour cela six mois de négociation, au terme desquelles c’est VOUS qui déciderez, par référendum, de notre appartenance ou non à l’Union Européenne.

Mais il n’est pas question de ne rien faire pendant cette période. Dans les deux premiers mois de mon mandat, je prendrai tout de suite 10 mesures concrètes, d’effet immédiat sur votre quotidien, pour revivifier la Démocratie et répondre à l’urgence économique, sociale et sécuritaire que connaît notre pays. Ces dix mesures les voici :

1- Suspension des accords de Schengen et rétablissement des contrôles aux frontières nationales.

2- Expulsion de tous les fichés S étrangers, et mise en œuvre de l’article 411-4 du code pénal pour déchoir de leur nationalité française et interdire du territoire les bi-nationaux convaincus de liens avec le djihadisme.

3- Abrogation des Lois pénales Dati et Taubira pour mettre fin au laxisme judiciaire.

4- Organisation d’un référendum sur une grande réforme institutionnelle incluant, entre autres, la proportionnelle, le référendum d’initiative populaire, la priorité nationale, la défense de notre identité de peuple et de notre patrimoine historique et culturel, et la réduction du nombre de députés et de sénateurs.

5- Baisse de 10 % des trois premières tranches de l’impôt sur le revenu et rétablissement de la demi-part fiscale supplémentaire pour les veuves et veufs.

6- Rétablissement de la retraite à 60 ans avec 40 annuités de cotisation.

7- Suppression de l’Aide Médicale d’Etat réservée aux clandestins.

8- Rétablissement de la défiscalisation et de la majoration des heures supplémentaires, et revalorisation des petites retraites.

9- Réorientation des 50 milliards d’euros de baisses de charges du CICE vers les TPE/PME exclusivement.

10- Abrogation de la Loi Travail, de la Loi El Khomri.

Avec ces 10 premières mesures, toutes issues des engagements de mon projet pour la France, je veux vous démontrer que chaque seconde de mon mandat sera une seconde utile à la France et aux Français.

Front National