Communiqué de presse de Jordan Bardella, SD de Seine-Saint-Denis le 09/02/2018

Publié le

Bardella Jordan FN93

Communiqué de presse de Jordan BardellaSD de Seine-Saint-Denis le 09/02/2018

Depuis plusieurs jours, une cinquantaine de clandestins africains occupe illégalement un bâtiment de l’université Paris-VIII à Saint-Denis (93). Grâce à l’appui d’associations et de militants d’extrême-gauche, des salles de cours entières ont été transformées en squats avec plusieurs dizaines de dortoirs.

La présidente de l’université n’a pas manqué de saluer la démarche, évoquant une université qui a « toujours accueilli des étudiants du monde entier, quelle que soit leur situation administrative », soutenant donc ouvertement une violation des lois de la République. Pire encore, la direction de l’université a décidé l’ouverture d’une phase de négociation et de dialogue avec les occupants illégaux qui réclament d’être régularisés.

Cette occupation de bâtiment public par des clandestins d’une part, ainsi que la complaisance de l’administration comme la complicité de certains enseignants d’autre part, sont inadmissibles et doivent être dénoncées.

Le Front National appelle à l’évacuation immédiate du bâtiment ainsi qu’à l’expulsion des clandestins présents sur le territoire. Des sanctions disciplinaires fermes doivent être prononcées contre ceux qui entravent l’ordre républicain.

Front National

Publicités

Communiqué de presse de Ludovic Pajot, Député du Pas-de-Calais du 09/02/2018

Publié le

Pajot Ludovic FN

Communiqué de presse de Ludovic Pajot, Député du Pas-de-Calais du 09/02/2018

Le ministre de l’Intérieur a annoncé hier le lancement de la police de sécurité du quotidien, présentée comme un outil révolutionnaire pour lutter contre la délinquance ordinaire minant bon nombre de nos quartiers.

S’il est possible de saluer l’annonce de la fin de la politique du chiffre mise en place sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy alors locataire de la place Beauvau, le traitement du phénomène de la délinquance uniquement par l’augmentation de moyens sur des quartiers ciblés n’est pas à la hauteur des enjeux. Au-delà de l’aspect matériel qui peut avoir son importance, nos policiers et gendarmes ont avant tout besoin de considération de la part des pouvoirs publics et d’un soutien indéfectible dans l’exercice de leur dure mission.

Les députés Front National à l’Assemblée nationale ont, lors du débat sur la loi de sécurité intérieure, réclamé l’instauration d’une présomption de légitime défense pour les policiers. Dans la droite ligne de cette demande, nous souhaitons aujourd’hui que le ministre de l’Intérieur, au-delà des mots, ne se contente pas de réitérer l’expérience ratée de la police de proximité, mais s’attèle enfin à combattre réellement cette insécurité qui n’est pas un sentiment, mais une réalité pour bon nombre de nos compatriotes.

Front National

La justice confirme que Jean-Marie Le Pen n’aura pas le droit de participer au congrès de mars

Publié le Mis à jour le

FN Pupitre

Communiqué de presse du Front National du 09/02/2018

Le Front National constate avec satisfaction que la Cour d’appel a confirmé l’exclusion de Jean-Marie Le Pen. La décision valide cette exclusion tant sur la forme que sur le fond.

Toutefois, cette juridiction persiste à maintenir Jean-Marie Le Pen comme président d’honneur. Le 10 mars prochain, lors du congrès de Lille, les nouveaux statuts du Front National seront soumis au vote des adhérents. Cela mettra fin à ce litige puisque ces nouveaux statuts prévoient la suppression de la présidence d’honneur. Cette modification est rendue indispensable, les statuts actuels autorisant, selon la Cour d’appel, Jean-Marie Le Pen à être en même temps, président d’honneur du FN et à être président d’une autre formation politique ayant présenté des candidats contre ceux investis par le Front National aux dernières élections législatives…

En tout état de cause, aux termes des statuts actuels et parce que seuls les adhérents à jour de cotisation peuvent participer aux assemblées générales, Jean-Marie Le Pen ne pourra pas participer au congrès de Lille.

Front National

Mennel Ibtissem démissionne de The Voice : continuons à combattre l’islamisme partout où il se trouve !

Publié le

Démission Mennel Ibtissem

Communiqué de Julien OdoulPrésident du groupe Front National BFC, Conseiller régional de Bourgogne Franche-Comté du 09/02/2018

Après 5 jours de polémique nationale, la candidate Mennel Ibtissem a annoncé sa démission de l’émission The Voice. A la suite de la diffusion de ses publications complotistes et islamistes, l’opinion publique indignées’est levée pour empêcher la poursuite de sa médiatisation et exiger son retrait.

Non, le peuple français n’est pas mort ! Devant l’intolérable, face à une idéologie qui met en péril les fondements mêmes de notre civilisation, notre peuple s’est révolté comme il a déjà su le faire de nombreuses fois au cours de son histoire. Ce sursaut est la preuve vivante que la France existe et qu’elle est loin d’être finie comme aiment à le penser les apôtres du mondialisme.

Cette mobilisation témoigne d’une volonté farouche de combattre l’islamisme partout où il se trouve. En soutien de la mobilisation populaire, les élus du Front National ont été les premiers  à dénoncer ce scandale en écrivant à la société de production de The Voice pour demander l’exclusion de Mennel Ibtissem. Le silence assourdissant des autres partis et du gouvernement ne fait que confirmer la complaisance de ces derniers avec l’islamisme…

Aujourd’hui, la France retrouve une partie de son honneur grâce à notre action collective et la mémoire des victimes des attentats terroristes est lavée.

Que ceux qui veulent détruire nos valeurs sachent que nous ne reculerons plus.

Page Facebook du groupe Front National au CR de Bourgogne-Franche-Comté

Creusement du déficit commercial : un indicateur inquiétant de la désindustrialisation massive de la France !

Publié le

Industrie France

Communiqué de presse de David RachlineMaire de Fréjus, responsable du pôle communication du Front National du 08/02/2018

Le déficit commercial de la France en 2017 s’est à nouveau creusé de 29%, pour atteindre 63 milliards d’euros. Il s’agit de la plus forte dégradation depuis six ans. Les prévisions 2018 ne sont pas plus réjouissantes, tablant au mieux sur un déficit stable.

Le renchérissement des prix du pétrole n’est pas la seule explication, loin de là. En plus d’une monnaie qui n’est pas adaptée, ni à la France ni à son économie, ces chiffres révèlent une inquiétante désindustrialisation massive de notre pays : quand ils sont encore produits sur notre sol, les produits français, aussi bien à destination des entreprises que des ménages, ne parviennent pas à concurrencer ceux venus d’Asie, d’Allemagne ou d’Europe de l’Est pour capter le petit regain de croissance économique. Et bien souvent, notre pays ne les produit plus du tout, notre tissu industriel ayant été ravagé par les politiques menées ces dernières décennies.

Ces chiffres montrent l’échec cuisant du CICE, dont Emmanuel Macron était l’un des principaux instigateurs. Le gouvernement compte annoncer dans quelques jours un plan de dynamisation du commerce extérieur : malheureusement, sans remise en cause des dogmes européistes et libre-échangistes, les décisions à venir sont condamnées à n’être que des mesurettes qui ne seront pas à la hauteur de l’enjeu pour notre pays.

La France a besoin d’un véritable plan de réindustrialisation impulsé par un Etat stratège privilégiant l’économie réelle, libérant les initiatives et appliquant le patriotisme économique en privilégiant dans la commande publique les PME françaises.

Front National

Listes transnationales : Une défaite des européistes dans le temple du fédéralisme

Publié le

Marine Bureau 1

Communiqué de presse de Marine Le PenPrésidente du Front National du 08/02/2018

Premier vote et premier désaveu

Avec le vote très net du Parlement européen rejetant le principe des listes transnationales, M. Macron qui se présentait comme le sauveur de l’Union Européenne, est ramené à la réalité.

La proposition inspirée par M. Cohn-Bendit que M. Macron portait a été largement repoussée par une majorité de députés européens.

L’affaiblissement de Mme Merkel comme les doutes qui s’emparent des européistes du PPE (groupe dans lequel siègent les députés LR) expliquent ce beau résultat que les partisans des peuples souverains ont imposé.

Un vote qui en annonce d’autres

Marine Le Pen se réjouit de ce vote, certes symbolique, mais qui constitue une victoire idéologique dans le temple du fédéralisme. Il montre le poids grandissant des partis qui sont attachés à la souveraineté des peuples et annonce le grand bouleversement politique auquel pourraient donner lieu les prochaines élections européennes.

Front National

Un migrant viole un quinquagénaire en gare de Dijon : expulser, c’est protéger !

Publié le

Migrant violeur Dijon

Communiqué de Sylvie BeaulieuSD du FN de Côte-d’Or, Vice-présidente du Front National BFC du 08/02/2018

Le journal Le Bien Public nous révèle qu’un homme de 52 ans a été frappé et violé par un migrant en gare de Dijon durant la nuit de lundi à mardi. Cet énième scandale paru dans la presse régionale nous confirme que le « vivre-ensemble » avec les immigrés clandestins est un « vivre en enfer » pour les Français.

Il devient donc impératif de réagir. A l’échelle régionale, il faut arrêter l’appel d’air suscité par les associations pro-migrants en coupant leurs subventions. Rappelons juste un chiffre : depuis le début de sa mandatureen janvier 2016, la majorité socialo-macroniste de Marie-Guite Dufay a octroyé, avec l’appui du groupe de la droite et du centre dirigé par François Sauvadet, plus de 972 000 euros aux associations favorisant l’immigration clandestine en Bourgogne Franche-Comté. Cette somme de subventions aurait pu être versée aux agriculteurs qui souffrent dans l’indifférence.

Mais le conseil régional préfère visiblement utiliser votre argent pour subventionner l’aide à ces étrangers délinquants apportant le chaos.

A l’heure où la crise sociale touche plus de 370 000 pauvres en Bourgogne Franche-Comté, dans un contexte explosif où immigration massive rime avec tragédie humaine et insécurité ; il devient impératif de rompre avec l’angélisme immigrationniste pour pouvoir marcher libres dans la rue.

Avec le Front National, défendez notre droit de vivre en sécurité en demandant le retour des frontières nationales, la suppression du droit du sol, la fin du regroupement familial et l’expulsion systématique des clandestins. Seul le Front National a le courage de dénoncer les catastrophes qu’engendre la crise migratoire.

Avec lui, mobilisez-vous pour ne pas devenir étrangers dans votre propre pays !

Page Facebook du groupe FN au CR de Bourgogne-Franche-Comté