clandestins

Personnes âgées violemment agressées par des migrants : maintenant ça suffit

Publié le

Drapeau FN 2

Communiqué de Presse du Front National du 14/10/2017

A quelques jours d’intervalle, l’agression ultraviolente à coups de couteau d’une personne âgée à Oloron-Sainte-Marie et le viol d’une octogénaire à Montauban par des migrants soulèvent l’effroi et l’indignation.

Effroi et indignation, car une fois encore, une fois de trop, le lien sanglant entre l’immigration sauvage, anarchique et l’insécurité est dramatiquement démontré.

Effroi et indignation, car la responsabilité des autorités françaises et européennes, initiatrices de ces politiques migratoires est engagée.

Alors qu’il a déjà été prouvé que des terroristes se sont infiltrés dans les colonnes ininterrompues de migrants pour semer la mort et le chaos sur le territoire français, il est désormais avéré que certains de ces migrants sont des assassins qui n’hésitent pas à s’en prendre aux plus fragiles de nos compatriotes.

Face à cette inquiétante et insupportable recrudescence de la violence liée à l’immigration, le Front National enjoint le gouvernement à prendre immédiatement les mesures de sécurité publique qui s’imposent :

– Arrêt total de l’arrivée de nouveaux migrants et/ou prétendus réfugiés sur le territoire.
– Expulsion immédiate de tout étranger en situation irrégulière.
– Recouvrement de notre souveraineté territoriale par la maîtrise permanente de nos frontières.

Cette politique qu’exige la sûreté du peuple français doit s’accompagner d’une dénonciation de la folle politique de la Commission européenne qui prévoit d’accélérer l’installation de 50 000 nouveaux migrants dans les pays de l’Union européenne.

Front National

Publicités

Comparaison n’est pas raison

Publié le

gollnisch-hyeres

Communiqué de presse de Bruno Gollnisch,député européen et membre du Bureau politique du Front National du 07/10/2017

Interrogé par RFI ce vendredi 6 octobre 2017 sur le cas de Mme Kauffmann, nouvelle sénatrice du Var, qui aurait juxtaposé une photo de l’armée allemande d’occupation et une photo de migrants, ma réponse en faveur de la liberté d’expression s’est transformée, sous la plume de certains, en intention de comparer les migrants à des « nazis » (sic !).

A l’attention de ces commentateurs inaccessibles aux nuances (notamment au Lab d’Europe1) ou qui ignorent la célèbre phrase attribuée (à tort) à Voltaire, je précise que le fait de se prononcer en faveur de la liberté d’expression porte nécessairement sur des opinions que l’on ne partage pas, que ce soit en partie ou en totalité.

Je ne compare donc pas les migrants à des « nazis ».

J’ai fait en revanche sur le fond, et j’assume, une (brève) analyse de géopolitique, énonçant qu’il existait dans l’Histoire des changements de population qui ne résultaient pas nécessairement d’une guerre. Point de vue exprimé aussi bien par Clausewitz que par l’ancien président Giscard d’Estaing…

Quant aux autres aspects concernant Mme Kauffmann, que je ne connais pas, je souhaite bien sûr qu’elle se conforme à la discipline du Front National, sous les couleurs duquel elle s’est présentée aux élections.

Bruno Gollnisch

Terrorisme : il n’y a que le FN !

Publié le Mis à jour le

Marine 29072016 France 2

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front National, du 06/10/2017

Alors qu’après la présidentielle, beaucoup croyaient que le temps s’était arrêté, que l’élection de M. Macron marquait une sorte de fin de l’histoire, l’horrible attentat de Marseille vient nous rappeler qu’il n’en est rien, que le cours parfois tragique de la vie n’est pas interrompu et que notre responsabilité à l’égard de notre pays reste immense.

Ces deux jeunes filles qui souriaient à la vie étaient nos enfants, égorgée et poignardée, un après-midi dans notre pays, tout simplement parce qu’elles étaient Françaises.

Ce qui est arrivé, arrivera encore.

La loi prétendument « contre le terrorisme » qui vient d’être votée instaure un sous-état d’urgence, c’est-à-dire abaisse notre arsenal juridique alors que la menace terroriste n’a jamais été aussi pressante. Cette  loi inutile et même nuisible peut pratiquement se résumer en un manuel de politesse à l’égard des islamistes.

Le texte du gouvernement comporte, de surcroît, deux vices originels qui le rendent quasiment hors sujet :

Il envisage l’acte terroriste comme un acte de délinquance normal alors même qu’il s’agit d’un acte de guerre qui exige des procédures et des juridictions spéciales. Il ne s’attaque pas à la cause du terrorisme qu’est l’idéologie islamiste.

En avril 2017, après l’attentat des Champs-Élysées, M. Macron avait le cynisme d’avouer qu’il n’allait « pas inventer un programme contre le terrorisme dans la nuit. »  (sic)

Plus de 5 mois et 7 attentats après, force est de constater qu’il n’a toujours pas de plan contre le terrorisme.

Front National

La Commission européenne ne protège pas de la submersion migratoire, elle l’organise !

Publié le Mis à jour le

Fliegender Fisch

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Co-président du groupe « Europe des nations et des libertés » du 29/09/2017

La Commission européenne vient de publier un communiqué de presse détaillant « les futures étapes d’une politique migratoire et d’asile » de l’Union européenne. Dans ce texte, sont détaillées les volontés claires de Bruxelles de ne pas défendre nos frontières face à un afflux toujours plus importants de « migrants » économiques, et même maintenant d’aller les chercher.

Le commissaire pour la migration Dimitri Avramopoulos avait déjà annoncé les intentions de la Commission lorsqu’il a déclaré, en mars 2017, que « l’Europe va avoir besoin de 6 millions d’immigrés ». Le plan qui vient d’être dévoilé montre que cette véritable submersion migratoire sera en partie légale et organisée par l’UE, au lieu d’être seulement constituée de clandestins comme ceux qui arrivent par millions sur notre continent depuis plusieurs années maintenant.

Car, contrairement à ce que semblent croire les bureaucrates bruxellois, les immigrations légale et illégale ne s’annulent pas : elles se cumulent !

Pour ce faire, le plan comprend des dispositions permettant d’aller chercher les migrants directement en Libye, unnouveau programme de «réinstallation » – en vérité d’implantation forcée de migrants clandestins dans des pays qui n’en veulent pas – et la mise à disposition de 500 millions d’euros, provenant comme toujours des impôts des citoyens, pour faciliter le déplacement des clandestins vers nos communes et campagnes.

L’Union européenne a de nombreuses fois prouvé qu’elle créait toujours plus de problèmes et qu’elle était incapable de les résoudre ensuite. Avec ce plan, elle abdique définitivement toute ambition prétendue de protéger nos frontières, nos emplois, notre sécurité et l’avenir des peuples d’Europe.

Front National

Allemagne : face à la politique pro-migrants de Merkel, un résultat historique pour nos alliés de l’AfD !

Publié le Mis à jour le

Bay Normandie

Communiqué de Nicolas Bay, SG du Front National, député européen et co-président du groupe ENL du 24/09/2017

L’AfD, parti allié au Front National au sein du groupe Europe des Nations et des Libertés au Parlement Européen, vient de remporter un succès historique en obtenant près de 14 % aux élections législatives allemandes ! Ce résultat permet au mouvement de remporter près d’une centaine de sièges de députés au Bundestag.

Parti des es moyennes, l’AfD a su rassembler aussi bien l’électorat populaire qu’une partie non négligeable des CSP+, lassés des reniements de la CDU, un parti qui n’a plus de conservateur que sa volonté acharnée de se maintenir au pouvoir…

Face à la délirante politique d’accueil des migrants d’Angela Merkel, l’AfD a opté pour une campagne intitulée : « Allemagne, aie confiance en toi ». Un de ses slogans, encourageant la natalité, était par exemple : « Les « nouveaux Allemands » ? Faisons-les nous-mêmes ». Sur son affiche de campagne, Frauke Petry, co-présidente de l’AfD et initiatrice de l’alliance avec Marine Le Pen et le Front National, a même choisi de poser avec un nourrisson qui n’est autre que son cinquième enfant, illustrant ainsi le combat politique qu’elle mène pour son pays.

Au nom du groupe parlementaire Europe des Nations et des Libertés, j’adresse à nos alliés de l’AfD mes plus chaleureuses félicitations pour ce résultat historique !

FN-ENL

Mayotte va devenir officiellement l’Eldorado des Comores

Publié le

Mamoudzou (Mayotte) CG

Communiqué de presse de Joëlle Melin, Député français au Parlement européen du 20/09/2017

Une fois de plus, les Mahorais expriment clairement leur mécontentement suite à la réunion d’un haut conseil paritaire « France-Comores » présidé par les ministres des Affaires étrangères Jean-Yves le Drian et Mohamed El-Amine Souef, le 12 septembre 2017 à Paris.

En effet, au terme de cette rencontre, une feuille de route a été établie visant à « favoriser les échanges humains entre les îles de l’archipel » en « rendant gratuit le visa entre les Comores et Mayotte ».

Il est vrai que le 101e département français est victime depuis plus de 20 ans d’une immigration massive ayant conduit à la présence sur l’île de plus de 41% d’adultes de nationalités étrangères. Cet afflux continu de migrants économique fait de Mayotte le département français où la part d’étrangers est la plus importante. Fait notable, parmi ces étrangers, plus de la moitié sont en situation irrégulière, et il n’est pas surprenant d’apprendre que c’est parmi les Comoriens que l’on compte la part d’étranger « sans titre » la plus importante.

Face à ce constat d’échec, la ministre déclarait au mois d’août être favorable à la facilitation des « modalités d’obtention d’un visa pour des raisons légitimes » telles que le « regroupement familiale ». Cette position est désormais actée par le ministre des affaires étrangères français déterminé à rouvrir l’antenne consulaire d’Anjouan afin de faciliter l’obtention des visas et ainsi la libre circulation entre Mayotte et les îles voisines.

Or, alors que l’État français ne répond qu’à de faibles besoins sur l’île de Mayotte, que le manque criant d’infrastructures de bases et que les problèmes sociaux s’accentuent, conduisant la Cour des comptes à rappeler à l’ordre l’État français, cette ouverture des vannes est une véritable trahison à l’encontre des Mahorais qui seront les premières victimes de cette politique migratoire accentuée.

Une fois de plus, le Front national dénonce cette campagne menée contre l’intérêt des Mahorais. Il demande solennellement que la colère de ces derniers soit entendue, que l’obtention des visas ne soit pas facilitée et que la protection des frontières avec le reste de l’Archipel bénéficie de moyens supplémentaires.

Espérons qu’un cyclone ne soit pas nécessaire pour que l’Etat daigne enfin s’occuper du 101ème département d’outre-mer…

Front National

Nos campus universitaires ne sont pas des campements sauvages pour migrants

Publié le

Dussausaye FNJ 2

Communiqué de presse de Gaëtan Dussausaye, Directeur national du Front National de la Jeunesse, Membre du Bureau Politique du FN du 19/09/2017

Ce lundi 18 septembre, 8000 étudiants ont trouvé portes closes à l’université de Reims, en raison de l’installation illégale de migrants sur le campus. Cette fermeture a été mise en œuvre suite à un arrêté du Président de l’Université.

Le Front National de la Jeunesse tient avant toute chose à féliciter le Président de l’Université d’avoir fait le choix de privilégier la sécurité des étudiants rémois, et de faire fi des pressions de petits syndicats ou groupes pseudo-humanitaires, tel que l’UNEF.

Le Front National de la Jeunesse demande au Ministre de l’Intérieur, Monsieur Gérard Collomb, de faire immédiatement respecter la Loi républicaine sur le campus et d’ordonner le démantèlement du campement.

Front National de la Jeunesse