CR d’Ile-de-France

Communiqué de Presse de Jordan Bardella, porte-parole du FN, Secrétaire départemental de Seine-Saint-Denis, Conseiller régional

Publié le

Bardella Jordan FN93.jpg

Communiqué de Presse de Jordan Bardella, porte-parole du FNSecrétaire départemental de Seine-Saint-Denis, Conseiller régional du 06/10/2017

Convoqué ce jour devant le Tribunal de Grande Instance de Paris pour avoir évoqué, à l’occasion d’une séance plénière du Conseil régional d’Île-de-France, les liens troubles du maire d’Aulnay-sous-Bois (Les Républicains) avec l’islamisme radical, j’ai été notifié de ma mise en examen par le vice-président chargé de l’instruction.

Au regard du sérieux et de l’authenticité des éléments dont je dispose – et dont la presse s’est-elle même fait l’écho, je demeure parfaitement confiant pour la suite de la procédure.

À l’heure où le pays vit sous la menace permanente du terrorisme islamiste, ce procès sera une nouvelle occasion de rappeler l’accointance d’un certain nombre d’élus locaux avec cette idéologie barbare et meurtrière.

Enfin, je rappelle qu’en dépit d’une insécurité croissante et des nuits de violences auxquelles continue de faire face la ville d’Aulnay-sous-Bois depuis l’affaire Théo, le maire utilise les deniers publics pour me persécuter en justice, faisant ainsi voter la prise en charge des frais de procédure par le Conseil municipal, au titre de la protection fonctionnelle.

Front National

Publicités

L’agriculture biologique est en péril en Île-de-France

Publié le

WDSJ 2016

Communiqué de presse de Wallerand de Saint Just, Président du groupe FN-IDF au Conseil régional d’Île-de-France du 03/08/2017

L’actuel ministre de l’agriculture, Stéphane Travert, a indiqué qu’il ne reviendrait pas sur la coupe budgétaire de 800 millions d’euros décidée par son prédécesseur socialiste, Stéphane Le Foll !

Ce sont les aides à l’agriculture biologique qui souffriront le plus de ces mesures d’austérité mises en place pour satisfaire les exigences de Bruxelles.

Le groupe FN-IDF au Conseil régional d’Île de France soutient les protestations du Groupement des agriculteurs bio d’Île de France qui écrit avec raison que « les dispositifs d’aide sont trop instables et ne permettent pas aux agriculteurs de se projeter dans les investissements nécessaires à la transition écologique de leurs exploitations ».

Wallerand de Saint Just adresse ce jour une lettre à la présidente de la Région, Madame Valérie Pécresse, pour lui demander d’envisager rapidement, au niveau du Conseil régional, les mesures propres à tenter de pallier l’incroyable irresponsabilité gouvernementale, bien entendu, dans le cadre du budget régional qui pourrait augmenter, de ce chef, plus que des 400.000 euros décidés au budget primitif 2017.

Front National

En Ile-de-France, les islamistes conduisent nos bus et assurent notre sécurité

Publié le Mis à jour le

lacapelle-jl-fni

Communiqué de Wallerand de Saint Just, Président du groupe FNIDFBleuMarine au Conseil régional d’Ile-de-France, et de Jean-Lin Lacapelle, conseiller Régional, membre de la commission sécurité du 25/01/ 2017

Selon un article paru ce jour, l’Île-de-France compterait 5 325 islamistes radicalisés, parmi lesquels 4 030 font l’objet d’une prise en compte active par les services antiterroristes. Ce recensement au sein du fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) ne prévient pas pour autant les menaces. En effet, ces islamistes exercent pour bonne partie des métiers à risque au contact du grand public. On les retrouve surtout dans les métiers du transport et de la sécurité privée et, dans une moindre mesure, au sein de l’administration.

Il était déjà apparu en 2015 que la RATP était le plus gros employeur de fichiers S. Passée la polémique, aucune mesure n’a été prise malgré les demandes répétées du groupe Front National en Conseil régional d’Ile-de-France et au STIF.

Au volant de nos bus, métros ou RER se trouvent donc des individus potentiellement dangereux. Sans parler des métiers de la sécurité, où se multiplie le paradoxe d’islamistes chargés de sécuriser notre quotidien contre le terrorisme islamiste…

Le Groupe Front National Île-de-France Bleu Marine demande une fois de plus à ce que soient désormais communiqués à l’organisme employeur les profils des radicalisés afin de les exclure définitivement des métiers à risque.

Il ne faut plus seulement les « observer », il faut protéger les Franciliens.

Front National

Manifestation Sécurité pour tous : le bal des tartuffes de l’UMPS

Publié le Mis à jour le

Wdsj 1

Communiqué de Presse de de Wallerand de Saint Just, Président du groupe FN au Conseil régional d’Ile-de-France et de Yasmine Benzelmat, conseillère FN d’Ile-de-France du 05/09/2016valé

Stéphane Troussel, président socialiste du département de Seine-Saint-Denis, Valérie Pécresse, présidente LR de la région Ile-de-France et Mériem Derkaoui, Maire communiste d’Aubervilliers se sont succédés hier place de la République à la tribune de la manifestation réclamant la sécurité pour tous. Une belle palette de couleurs politiques qui a eu bien du mal à cacher qu’elle ne forme en réalité qu’un seul et même mélange insipide. Toute honte bue, tous se sont approprié l’augmentation des moyens de sécurité dans le département ainsi que la rapidité et la qualité de l’enquête. Soit autant d’éléments sur lesquels ils n’ont en réalité aucune prise !

A titre d’exemple, Valérie Pécresse a promis plus de policiers à Aubervilliers. Promesse piquante pour l’ancienne ministre d’un gouvernement qui a supprimé 12 000 postes de ces mêmes policiers. En réalité, du vent, Valérie Pécresse n’étant pas, bien qu’elle semble avoir du mal à l’assimiler, ministre de l’Intérieur. On ne parlera pas des prestations des élus socialistes et communistes, fervents artisans d’une immigration de masse largement responsable de l’insécurité permanente justement dénoncée par les manifestants.

L’excellent accueil réservé aux bien plus discrets élus et militants du Front National, emmenés par Yasmine Benzelmat, était, lui, sans ambiguïté : les manifestants n’étaient pas dupes de ce bal des tartuffes à la tribune. Innombrables ont été ceux qui nous ont marqué leur soutien et voient dans la victoire de Marine Le Pen en 2017 le seul moyen d’en finir avec le laxisme et les promesses en carton de l’UMPS. Alors que la foule scandait un salutaire « liberté, égalité, fraternité, sécurité », les réactions étaient sans équivoque, la majorité l’avait bien compris, la sécurité, c’est Marine.

Front National

Valérie Pécresse : dictature molle mais réelle

Publié le Mis à jour le

Pécresse CR IDF

Communiqué de Presse du groupe FN – IDF Bleu Marine au Conseil Régional d’Ile-de-France du 08/07/2016

Ce vendredi 8 juillet 2016 au Conseil régional d’Île-de-France, réuni en séance plénière dans le cadre du débat sur le projet de délibération Laïcité/Radicalisation (CR 143-16), Jordan Bardella a rappelé la compromission d’élus locaux avec des associations communautaristes. Il s’est ainsi exprimé :

« Où êtes-vous, Madame la Présidente, lorsqu’à Aulnay-sous-Bois, un maire de votre majorité déroule son tapis rouge et ouvre ses gymnases à des prédicateurs islamistes, connus pour leur proximité avec des djihadistes, qui viennent y prêcher la haine de la France, la haine de nos valeurs, la haine des femmes, la haine des juifs, la haine des homosexuels. »

En effet, en accordant le prêt de son gymnase à l’Espérance musulmane de la jeunesse française pour sa réunion publique du 31 décembre 2015, la municipalité LR-UDI d’Aulnay-sous-Bois a très clairement fait le choix d’offrir une tribune à plusieurs prédicateurs islamistes, connus pour leurs propos violents et particulièrement choquants. Parmi les intervenants, l’Imam Mehdi Bouzid proche de l’un des frères Kouachi, Nader Abou Anas militant actif de la mise sous tutelle sexuelle et financière des femmes au sein de la société ou encore Eric Youssouf qui décrit la France comme une nation persécutrice de l’Islam qui traite les musulmans « comme des animaux ». Dans sa conférence intitulée « L’identité musulmane » et diffusée sur internet en 2012, il s’en prend ouvertement aux Juifs, « peuple de l’inaction ».

De manière surprenante, par la voix de Florence Portelli, le groupe Les Républicains a requis l’inscription administrative d’un fait personnel au procès-verbal de la séance. Pire, Valérie Pécresse a, en vertu des nouvelles dispositions du règlement intérieur qu’elle a fait voter, rappelé à l’ordre Jordan Bardella, pour avoir, par deux fois, « diffamé un collègue ».

Il n’y a eu, dans les propos de Jordan Bardella, aucune diffamation, seulement et clairement des imputations politiques factuelles.

Par conséquent, Jordan Bardella demandera au Tribunal administratif l’annulation de ce rappel à l’ordre juridiquement infondé.

Front National