Edouard Ferrand

Quand la mondialisation met en danger l’agriculture biologique régionale

Publié le Mis à jour le

aliot-louis-fn

Communiqué de presse de Louis Aliot ,député à l’Assemblée nationale et Edouard Ferrand député au Parlement européen du 14/08/2017

Qui veut casser la dynamique de l’agriculture bio française ? Dotées par l’État à hauteur de 25%, et par l’Europe à hauteur de 75%, plusieurs aides de la politique agricole commune (PAC) visent à soutenir l’agriculture biologique. Cependant, depuis plus de 3 ans, les 1.500 agriculteurs bio de la région Occitanie – 27.000 sur le plan national – n’ont pas perçu les subventions européennes alors qu’ils ont respecté les critères d’attributions.

Raison : problème informatique. La société française qui devait réaliser un logiciel de cartographie à la demande de la Commission européenne, l’a fait sous-traiter en Inde et ne fonctionne pas. Et depuis, les logiciels des centres de paiements régionaux ne sont plus adaptés !

A présent, l’argent destiné à ces agriculteurs bio dort dans les caisses de la région Occitanie en attendant la régularisation informatique sans aucune réaction ni solution transitoire. Et nos agriculteurs doivent payer leurs charges sociales en temps et en heure, ainsi que leurs emprunts professionnels.

Quand l’eurocratie folle et tatillonne, une mondialisation débridée et une absence de réaction politique, conduisent à la mise en danger de notre agriculture régionale. En ces temps de crise agricole et de chômage, il est temps de retrouver notre souveraineté agricole.

Front National

Bruxelles et les migrants : Incompétence ou enfumage ?

Publié le

Commission européenne

Communiqué de presse d’Edouard Ferrand, Député français au Parlement européen du 13/07/2017

La semaine dernière, leCommissaire européen en charge des migrations avouait candidement que « trop peu de migrants sont renvoyés » dans leur pays d’origine et que « le retour vers le pays d’origine est un aspect indispensable d’une politique migratoire globale ». Il s’agissait là déjà d’un désaveu -tardif mais cinglant- pour les européistes qui essayaient de nous persuader du contraire.

Que répondront maintenant les immigrationnistes auMinistre algérien des Affaires étrangères, qui vient de dénoncer l’arrivée massive de migrants comme une «menace pour la sécurité », établissant le lien évident entre flux massifs de migrants et réseaux criminels.

En pleine contradiction, dans sa publication intitulée « Contribution des fonds structurels et d’investissement européens aux dix priorités de la Commission » la Commission annonce que des fonds destinés au développement des territoires ruraux pourront désormais « contribuer à soutenir l’intégration à long terme des migrants » en Europe.

Une fois de plus, la Commission montre, au mieux, son incompétence, au pire, sa fourberie devant la colère des peuples européens, violemment hostiles à cette politique migratoire de masse, organisée pour satisfaire les intérêts du capitalisme mondialisé.

Les peuples européens réclament l’arrêt immédiat de la submersion migratoire afin de préserver l’identité, la sécurité et la solidarité nationale.

Front National

La politique migratoire de Bruxelles tue

Publié le

ferrand-png

Communiqué d’Édouard Ferrand, Chef de la délégation FN-RBM au Parlement européen du 28/06/2017

Devant le Parlement européen à Bruxelles, le groupe des Verts a installé, mardi 20 juin, un container permettant de se connecter à différents camps de « migrants » à travers le monde. Ils veulent ainsi mettre les décideurs européens en contact avec eux, pour cristalliser le débat autour d’un point de vue émotionnel et pousser à l’accueil illimité en Europe.

Le même 20 juin, un chauffeur de camionnette mourrait à Calais, en s’écrasant contre un barrage routier construit par des « migrants ». À cause du laxisme de l’Union en matière de politique migratoire, les morts s’accumulent. Ce sont des citoyens européens, assassinés lâchement par des terroristes islamistes passés par les « routes des migrants ». Ce sont aussi des pauvres gens, migrants économiques qui viennent chercher en Europe un Eldorado qui n’existe pas, encouragés par les promesses des élites bien-pensantes.

Ils paient des passeurs à prix d’or et risquent leurs vies en mer. L’UE laisse maintenant faire les ONG, qui vont chercher les « migrants » jusque sur les côtes libyennes. Loin de sauver des vies, ces actes causent encore plus de morts, en plus de financer et protéger les organisations criminelles. D’après le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, 1 migrant sur 137 trouvait la mort en Méditerranée en 2016. Depuis début 2017, c’est 1 sur 36.

Le Front National et le Rassemblement Bleu Marine exigent la fin de cette propagande, qui entraîne toujours plus de drames. Ils demandent également à l’UE de mettre en place une politique à l’australienne, ferme, humaine et juste : l’Australie a réduit le nombre de morts dans ses eaux territoriales à 0, alors qu’ils furent 1.200 entre 2006 et 2014.

Il faut cesser les appels à une « ouverture » qui provoque toujours plus de drames.

FN-ENL

Les États-Unis suspendent les importations de bœuf brésilien … Qu’attend l’Union européenne pour agir ?

Publié le

loiseau-ferrand

Communiqué de presse d’Edouard Ferrand et Philippe Loiseau, membres de la commission agriculture et développement rural au Parlement européen du 26/06/2017

Les États-Unis ont suspendu jeudi 22 juin dernier les importations de viande fraîche de bœuf brésilien en raison des scandales sanitaires observés depuis mars 2017.

Le département américain de l’agriculture a justement indiqué que cette suspension durera jusqu’à ce que le Brésil prenne des mesures correctives jugées satisfaisantes.

Il est nécessaire qu’à son tour l’Union européenne suspende, et en urgence, toutes importations de viande depuis le Brésil.

Outre le risque sanitaire pour les citoyens européens, Edouard Ferrand et Philippe Loiseau dénoncent le double langage de la Commission européenne qui laisse entrer sans droits de douane de la mauvaise viande du Brésil sans véritable contrôle et impose, en même temps, des normes sanitaires et environnementales très strictes à nos éleveurs. En France, l’élevage est le plus touché par la crise, la majorité des filières est concernée.

Il y a là un traitement inégal et injuste qui pénalise nos éleveurs et nos filières viande en cette periode de crise. Le libre-échange forcené, soutenu et imposé par Bruxelles, montre encore une fois sa pire face : sanitairement dangereuse et destructrice d’emplois en Europe.

Front National

Le vrai visage de l’Union européenne : une dictature mondialiste et immigrationniste

Publié le

ferrand-png

Communiqué d’Édouard Ferrand, Chef de la Délégation FN-RBM au Parlement européen du 15/06/2017

En obéissant comme à l’accoutumée aux oukases de la Commission, le Parlement a donné son aval aux sanctions contre la République tchèque, la Hongrie et la Pologne. Ces nations européennes ont été sanctionnées pour avoir refusé de subir la politique de submersion migratoire édictée par Merkel et Juncker, rejoints récemment par Macron. L’Union européenne veut dénaturer nos nations, noyer notre civilisation, mettre en péril la survie de nos peuples. A contrario, le Parlement s’est montré tout aussi agressif à l’égard de Marine Le Pen qui avait voulu avant tout mettre en garde nos concitoyens contre le danger islamiste. Un autre rallié, au passage, au système Macron…

Il est plus que temps, dans la foulée du Brexit, de se débarrasser de Bruxelles et de sa caste mondialiste et dictatoriale.

FN-ENL