Hongrie

Le vrai visage de l’Union européenne : une dictature mondialiste et immigrationniste

Publié le

ferrand-png

Communiqué d’Édouard Ferrand, Chef de la Délégation FN-RBM au Parlement européen du 15/06/2017

En obéissant comme à l’accoutumée aux oukases de la Commission, le Parlement a donné son aval aux sanctions contre la République tchèque, la Hongrie et la Pologne. Ces nations européennes ont été sanctionnées pour avoir refusé de subir la politique de submersion migratoire édictée par Merkel et Juncker, rejoints récemment par Macron. L’Union européenne veut dénaturer nos nations, noyer notre civilisation, mettre en péril la survie de nos peuples. A contrario, le Parlement s’est montré tout aussi agressif à l’égard de Marine Le Pen qui avait voulu avant tout mettre en garde nos concitoyens contre le danger islamiste. Un autre rallié, au passage, au système Macron…

Il est plus que temps, dans la foulée du Brexit, de se débarrasser de Bruxelles et de sa caste mondialiste et dictatoriale.

FN-ENL

La Hongrie dit non à la politique de quotas de migrants imposée par l’Union européenne

Publié le

Hongrie Orban 1.jpg

Communiqué de la Délégation FN RBM au Parlement européen du 03/10/2016

Les Hongrois refusent massivement la submersion migratoire organisée par Bruxelles : les autres peuples européens doivent pouvoir aussi se prononcer.

95 % des Hongrois qui ont choisi de s’exprimer ont refusé le plan d’installation des migrants dans leur pays dicté par Bruxelles.

C’est une victoire pour le peuple hongrois qui a clairement indiqué son opinion profonde sur cette question.

En dépit de l’abstention qui ne valide pas le référendum, la position du peuple hongrois témoigne d’un très vif rejet de la politique immigrationniste dictée par Merkel, Juncker et Hollande.

Les autres peuples européens, le peuple français en premier lieu, doivent être interrogés directement sur cette question fondamentale.

Front National