Jacques Mézard

Communiqué de presse du Front National du 14/06/2017

Publié le

Flamme large

Communiqué de presse du Front National du 14/06/2017

Après deux années de crise terrible sur fond de surproduction, de fin irresponsable des quotas et de dérégulation européenne dangereuse, les producteurs de laits manifestent une fois encore leur colère.

Sommés de baisser leur prix de vente en dessous des coûts de production quand les cours étaient bas, ils demandent aujourd’hui à ce que les hausses récentes leurs soient répercutées. Cette revendication est d’autant plus légitime que les géants de l’industrie laitière refusent de jouer le jeu de la transparence sur les marges, une mesure pourtant actée par la loi Sapin 2.

Le gouvernement d’Emmanuel Macron doit tenir ses engagements de campagne concernant l’amélioration des négociations commerciales. À moins qu’il ne préfère, comme tous les gouvernements précédents, se coucher devant les seuls intérêts des géants de l’agroalimentaire et de la distribution.

Les députés FN qui seront élus dimanche se chargeront de lui rappeler ses engagements.

Front National

Publicités