police

Meeting de Marine Le Pen visé à Marseille : silence honteux des autorités

Publié le

Flamme large

Communiqué de presse du Front National du 16/05/2017

Près de deux mois après les faits, c’est par des fuites dans le journal Libération que nous apprenons que l’attentat déjoué de Marseille visait notamment le meeting marseillais de Marine Le Pen du 19 avril 2017. Selon les informations disponibles, les explosifs découverts auraient pu faire des dégâts considérables.

Il est surprenant, exceptionnel et parfaitement inadmissible, que jamais Marine Le Pen ni son équipe de campagne n’aient été informées par les autorités de cette menace très grave. Elle leur serait aujourd’hui toujours inconnue si des fuites de presse n’avaient pas eu lieu.

La lutte contre le terrorisme suppose de s’extraire des petits raisonnements politiciens ou électoralistes et de travailler en bonne intelligence avec tout le monde, y compris des adversaires politiques. Sur l’affaire de Marseille il semble que le gouvernement se soit placé très loin de cette exigence.

Le ministre de la Justice doit évidemment ouvrir une enquête afin de découvrir les raisons de cette grave dissimulation.

Front National

Dégradation des bouches à incendie : il faut sévir et responsabiliser les parents

Publié le Mis à jour le

flamme-3

Communiqué de presse du Front National du 30/05/2017

Ces derniers jours à travers toute la France, des centaines de bouches à incendie ont été dégradées, parfois même cassées, dans une impunité quasi totale, alors que de tels agissements peuvent avoir des conséquences potentiellement très graves sur les populations.

Ces actes de délinquance, qui ne sont pas un « jeu », souvent le fait de jeunes inconscients, sont révoltants à plusieurs titres. Ils mettent en péril l’action des services de pompier en cas d’incendie, ils portent atteinte au fonctionnement normal des circuits d’eau dans les villes et génèrent un gâchis moralement insupportable d’une ressource aussi précieuse que vitale : l’eau.

Pour que ces dégradations, qui deviennent récurrentes à chaque vague de chaleur, cessent enfin, et compte tenu du profil généralement jeune des coupables lorsqu’ils sont appréhendés, il est impératif de responsabiliser les parents en les obligeant à supporter, en plus d’une amende très lourde, le coût de remise en état des bouches à incendie.

En la matière il n’y a pas de « petit délit », le phénomène de dégradation des bouches à incendie a pris une telle ampleur que les pouvoirs publics comme la Justice se doivent de réagir.

Front National

Drogues : le gouvernement Philippe invente la dépénalisation douce

Publié le

bay-officiel-2016

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen du 25/05/2017

D’après le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, des contraventions pour réprimer l’usage de drogue seront mises en place « dans les 3-4 mois » à venir, concrétisant ainsi une promesse de campagne d’Emmanuel Macron.

Au lieu de passer devant un tribunal et de risquer jusqu’à une année d’emprisonnement, les consommateurs de stupéfiants pourront ainsi désormais échapper à une procédure judiciaire au tribunal en s’acquittant d’une simple amende.

Du fait du laxisme de l’État, le nombre de jeunes consommateurs, bien souvent mineurs, ne cesse d’augmenter en France et fait peser d’immenses risques sur la santé publique tout autant que sur la sécurité. Face à cette situation, le gouvernement d’Édouard Philippe (lequel s’était déjà signalé pour sa sympathie pour les « salles de shoot » qu’il voulait accueillir dans sa ville du Havre) témoigne d’une bien étrange philosophie pénale : puisque la loi n’est pas suffisamment et correctement appliquée, assouplissons la !

En réalité, le gouvernement fait preuve de faiblesse et se fait ainsi le complice des réseaux qui prospèrent sur la consommation de drogues, alimentant notamment aujourd’hui des filières terroristes.

À l’Assemblée Nationale , les députés patriotes combattront ce projet dangereux et défendront le renforcement des peines pour les trafiquants ainsi qu’une prévention accrue dès le plus jeune âge.

Front National

Harcèlements des femmes dans le quartier La Chapelle-Pajol : la sécurité et l’égalité ne sont pas négociables !

Publié le

Flamme large

Communiqué du Front National du 19/05/2017

Dans son édition de vendredi, Le Parisien décrit le quotidien insupportable que vivent les femmes du quartier La Chapelle-Pajol, au coeur de Paris. Depuis plusieurs semaines, les femmes se font ainsi harceler, insulter et agresser par des groupes d’hommes, sans qu’aucune action des pouvoirs publics ne soit entreprise.

Cette situation n’est pas acceptable. Plus généralement, elle révèle la dégradation des conditions de vie des femmes de notre pays. Dans plusieurs quartiers, le simple fait de sortir seule ou de porter une jupe est ainsi perçu comme une provocation.

Ce recul des droits des femmes est aussi la conséquence de l’immigration de masse, qui a renforcé le communautarisme et laissé l’islamisme s’enraciner. Enfin, la position trouble de la toute nouvelle secrétaire d’État à l’égalité femme/homme, qui conteste la loi de 2004 sur les signes religieux ostensibles, laisse craindre que la situation va empirer.

L’égalité entre les femmes et les hommes n’est pas négociable, tout comme le droit des femmes à vivre ou de s’habiller comme elles l’entendent.

Il est donc urgent de défendre les femmes de notre pays, ainsi que leurs droits et leur sécurité : cela passe par une extension de la laïcité à l’ensemble de l’espace public et par le recrutement de forces de l’ordre, pour renforcer les contrôles et protéger celles qui subissent des harcèlements quotidiens.

Front National

Du bureau de Marine Le Pen

Publié le

Marine Bureau 1

Mes chers amis,

Cette fin de campagne de premier tour est sombre, elle souligne à quel point les enjeux sont immenses.

Je veux rendre hommage à nos forces de l’ordre, à nos courageux policiers et en particulier à Xavier Jugelé, lâchement assassiné dans la force de l’âge hier soir par un terroriste. Qu’il repose en paix, après avoir servi la Nation jusqu’au sacrifice ultime, et que sa famille, ses proches, soient assurés de notre immense solidarité.

Ce drame épouvantable nous rappelle combien la situation est grave, à quel point le cauchemar continue.

J’ai souvent rappelé les mesures que je propose pour lutter contre le terrorisme et l’islamisme. J’en ai beaucoup parlé, seule et dans le désintérêt général de mes concurrents, dans chacune de mes réunions publiques, parce que je considère que c’est un sujet crucial pour l’avenir de notre pays, de nos enfants. La menace est réelle, constante, les politiques, de droite comme de gauche, sous les deux derniers quinquennats, n’ont rien fait. Cela doit changer. Il est temps d’agir. Nous devons prendre conscience de l’importance des enjeux et décider les mesures qui s’imposent. Je le ferai, sans faiblir, en accord avec vous.

Dimanche, je vous appelle solennellement à aller voter et à faire voter tous ceux que vous connaissez. C’est important. Le vote est bien plus qu’un droit pour les citoyens, c’est un devoir. Et, dans la situation où se trouve notre pays, c’est un devoir vital. Chaque bulletin de vote a un poids immense. Chacun doit sentir la mission dont il est investi et l’importance du choix que notre peuple est amené à faire. Aucune voix patriote ne doit manquer à la seule candidature utile pour la France. Plus que jamais, les Français doivent s’unir pour défendre et protéger leur pays, leur modèle social, leur identité.

Courage, restez unis, fiers, courageux, je compte sur vous comme vous pourrez compter sur moi, et bon vote !

Front National

Incendie du campement de Grande Synthe : le laxisme migratoire doit cesser

Publié le

marine-france-3-juin-2016

Communiqué de Marine Le Pen du 11/04/2017

L’incendie géant du campement de migrants de Grande-Synthe, causé par des bagarres entre migrants, est le signe du grand chaos migratoire qui bouscule notre pays depuis des années. .Un an seulement après son ouverture dans sa forme actuelle, au prix de plusieurs millions d’euros, le campement est parti en fumée

Le laxisme migratoire crée du trouble, de la violence, du danger pour les migrants eux-mêmes et pour les services de secours et les forces de l’ordre. Ce laxisme laisse le champ libre à des mafias étrangères qui se reconstituent sur notre sol : ainsi le camp de Grande-Synthe était réputé être tenu par des passeurs kurdes irakiens.

Ce chaos doit cesser. L’ensemble des campements de migrants seront démantelés après mon élection si les Français m’élisent à la tête de l’Etat. Les clandestins et les déboutés du droit d’asile seront reconduits à la frontière. Les demandes d’asile ne seront plus étudiées en France, mais dans nos consulats et nos ambassades dans les pays d’origine ou à leurs limites. Nous réduirons drastiquement l’asile. Nos frontières nationales seront immédiatement rétablies.

Pour l’heure, nous veillerons à ce que les migrants du campement de Grande-Synthe ne soient pas relocalisés dans des communes françaises comme ce fut déjà massivement le cas ces dernières années.

Front National