Présidentielles 2017

Après les élections, continuons de défendre la France et les Français !

Publié le

bay-fd-noir

Éditorial de Nicolas Bay, SG du Front National du 23/06/2017

En dépit d’un mode de scrutin profondément anti-démocratique qui a encouragé l’abstention de plusieurs millions d’électeurs, huit députés porteront nos couleurs à l’Assemblée nationale et auront pour mission de défendre la France face à la politique conjointe de la majorité En Marche et de tous ses supplétifs. Le fait que notre mouvement ne soit pas représenté comme il mériterait de l’être, alors que Marine Le Pen a rassemblé près de 11 millions d’électeurs au second tour de l’élection présidentielle, ne doit pas laisser de doute sur la force d’opposition que nous incarnerons dans l’hémicycle. Combattif, pugnace, exclusivement au service de l’intérêt national. Et nous savons qu’un député Front National en vaut largement dix, comme l’ont démontré nos deux députés Gilbert Collard et Marion Maréchal-Le Pen durant le précédent quinquennat.

Au nom de l’ensemble des cadres et dirigeants, je tiens à adresser un grand merci aux militants et candidats qui ont mené le combat partout en France tout au long de ces derniers mois pour les élections présidentielle et législatives. Grâce à une mobilisation de tous les instants, un travail remarquable de terrain, parfois dans des circonstances difficiles, vous avez fait entendre la voix d’une France libre et fière de son identité. Vous avez rendu ces succès d’étapes possibles.

Notre tâche consiste désormais à préparer les victoires de demain, à tirer les leçons de ce qu’ont exprimé les Français lors de ces scrutins. Comment rassembler une majorité de Français autour des vrais enjeux : notre indépendance nationale, la lutte contre l’insécurité et l’islamisme, le refus de l’immigration et la défense de notre identité ? Comment formuler ou reformuler certains aspects de notre vision ou de notre projet ? C’est tout le sens des groupes de travail qui ont été mis en place et du séminaire qui aura lieu à Paris mi-juillet :  préparer l’avenir et tracer un nouvel élan d’espoir pour notre nation et notre peuple.

Front National  

Communiqué de presse du Bureau politique du Front National du 20/06/2017

Publié le

Flamme large

Communiqué de presse du Bureau politique du Front National du 20/06/2017

Afin de dresser un bilan des élections présidentielle et législatives et pour se préparer aux combats politiques futurs, le Bureau politique du Front national, réuni ce jour à Nanterre, a pris un certain nombre de décisions :

7 groupes de travail, constitués de membres du Bureau politique et de cadres du mouvement, vont se réunir au cours des trois prochaines semaines, pour évoquer différentes questions (programme et thèmes de campagne, stratégie, fonctionnement du mouvement, animation et gestion des fédérations, organisation des campagnes électorales et réunions publiques, propagande et communication, élus et implantation locale).

Lors d’un séminaire de travail qui se réunira au cours de la deuxième quinzaine du mois de juillet, chaque groupe présentera un rapport de ses travaux et des décisions en résulteront.

Un bureau de campagne pour les élections sénatoriales de septembre 2017 a été constitué, sous la responsabilité de Michel Guiniot et la Commission nationale d’investiture désignera les candidats FN début juillet.

La préparation des élections municipales de 2020 débutera dès la rentrée de septembre.

Le prochain Congrès national du Front National se déroulera en février ou mars 2018.

Front National

Meeting de Marine Le Pen visé à Marseille : silence honteux des autorités

Publié le

Flamme large

Communiqué de presse du Front National du 16/05/2017

Près de deux mois après les faits, c’est par des fuites dans le journal Libération que nous apprenons que l’attentat déjoué de Marseille visait notamment le meeting marseillais de Marine Le Pen du 19 avril 2017. Selon les informations disponibles, les explosifs découverts auraient pu faire des dégâts considérables.

Il est surprenant, exceptionnel et parfaitement inadmissible, que jamais Marine Le Pen ni son équipe de campagne n’aient été informées par les autorités de cette menace très grave. Elle leur serait aujourd’hui toujours inconnue si des fuites de presse n’avaient pas eu lieu.

La lutte contre le terrorisme suppose de s’extraire des petits raisonnements politiciens ou électoralistes et de travailler en bonne intelligence avec tout le monde, y compris des adversaires politiques. Sur l’affaire de Marseille il semble que le gouvernement se soit placé très loin de cette exigence.

Le ministre de la Justice doit évidemment ouvrir une enquête afin de découvrir les raisons de cette grave dissimulation.

Front National

Objectif législatives

Publié le

Assemblée nationale 2

 

Un grand merci aux 49 888 jurassiennes et jurassiens qui ont hier choisis de voter pour la candidate du camp patriote et qui de cette manière ont démontré leur volonté de voir perdurer notre pays dans ce qu’il a de plus noble : son terroir, ses traditions, sa langue, sa culture (n’en déplaise au président Macron) en un mot, sa manière de vivre et d’exister.

Tout cela, on le sait, est menacé durement aussi bien par les politiques que notre pays connaît depuis de longues années et qui, hélas, vont perdurer avec le nouveau président si il obtient une majorité aux élections législatives de juin prochain que par la mainmise totale de l’UE sur la globalité de nos décisions politiques et économiques. 

Il faut dès à présent se mettre en ordre de bataille afin que le 18 juin une majorité d’élus patriotes soit présents à l’Assemblée nationale.

Aussi, Marine Le Pen a annoncé une métamorphose profonde pour notre mouvement. Il est évident que le résultat de cette élection mais aussi et surtout le statut du FN qui est désormais la seule opposition véritable à Emmanuel Macron doit se concrétiser par des changements internes.

En attendant, il faut se mobiliser pour les législatives qui auront lieu dans cinq semaines !

Communiqué de presse de David Rachline, Directeur de campagne de Marine Le Pen

Publié le

rachline-frejus-2

Communiqué de presse de David Rachline, Directeur de campagne de Marine Le Pen du 05/05/2017

Des centaines de relais départementaux, des milliers de signalements par départements nous remontent de toute la France pour nous alerter sur une situation très préoccupante quant à des violations graves du droit électoral en vigueur.

Ainsi de nombreux administrés ont réceptionné chez eux, au titre de la propagande électorale les deux bulletins de vote des deux candidats à l’élection présidentielle, le bulletin de notre candidate étant systématiquement déchiré et celui de notre opposant, M. Macron intact.

La multiplication de ces actes profondément anti-démocratiques constitue une grave atteinte au fonctionnement de notre République.

Ces graves irrégularités et infractions au code électoral en vigueur ont été constatées dans les départements suivants : Ardèche (07), Alliers (03), Savoie (73), Loire (42), Yvelines (78), Eure-et-Loire (28), Hérault (34).

Il est également constaté que certains maires envoient à leurs administrés des courriers portant des consignes de vote, plus ou moins directes, sur papier à en-tête de la commune, et probablement avec les moyens de celle-ci.

De même, en ce qui concerne la banderole que le maire de Montpellier s’est cru autorisé à déployer sur un bâtiment public.

De telles pratiques constituent une infraction claire de l’article L 116 du code électoral, qui sanctionne toute manœuvre ayant pour but d’altérer la sincérité du scrutin :

« Ceux qui, par des manœuvres frauduleuses quelconques, accomplies même en dehors des locaux ou commissions visés à l’article L. 113, auront porté atteinte ou tenté de porter atteinte à la sincérité d’un scrutin, violé ou tenté de violer le secret du vote, empêché ou tenté d’empêcher les opérations du scrutin, ou qui, par les mêmes manœuvres, en auront changé ou tenté de changer les résultats, seront punis des peines portées audit article. »

Nous vous informons que je viens, au titre de directeur de Campagne de Marine Le Pen de saisir la Commission de contrôle électoral sur la base des faits évoqués plus haut.

Nous invitons tous les électeurs à la vigilance et leur rappelons qu’ils sont en droit d’exiger le jour du scrutin l’inscription sur les deux exemplaires du procès-verbal détenu par chaque bureau de vote de toutes observations, protestations ou irrégularités.

Personne ne peut voler l’intégrité du scrutin aux Français, seul le peuple est souverain de cette élection majeure pour notre pays.

Front National