RPS

L’agriculture biologique est en péril en Île-de-France

Publié le

WDSJ 2016

Communiqué de presse de Wallerand de Saint Just, Président du groupe FN-IDF au Conseil régional d’Île-de-France du 03/08/2017

L’actuel ministre de l’agriculture, Stéphane Travert, a indiqué qu’il ne reviendrait pas sur la coupe budgétaire de 800 millions d’euros décidée par son prédécesseur socialiste, Stéphane Le Foll !

Ce sont les aides à l’agriculture biologique qui souffriront le plus de ces mesures d’austérité mises en place pour satisfaire les exigences de Bruxelles.

Le groupe FN-IDF au Conseil régional d’Île de France soutient les protestations du Groupement des agriculteurs bio d’Île de France qui écrit avec raison que « les dispositifs d’aide sont trop instables et ne permettent pas aux agriculteurs de se projeter dans les investissements nécessaires à la transition écologique de leurs exploitations ».

Wallerand de Saint Just adresse ce jour une lettre à la présidente de la Région, Madame Valérie Pécresse, pour lui demander d’envisager rapidement, au niveau du Conseil régional, les mesures propres à tenter de pallier l’incroyable irresponsabilité gouvernementale, bien entendu, dans le cadre du budget régional qui pourrait augmenter, de ce chef, plus que des 400.000 euros décidés au budget primitif 2017.

Front National

La saignée historique infligée par Emmanuel Macron aux communes de France !

Publié le

Bilde Bruno AN

Communiqué de presse de Bruno Bilde, député Front National du Pas-de-Calais, conseiller spécial de Marine le Pen du 02/08/2017

La purge d’Emmanuel Macron continue de frapper très durement nos collectivités territoriales. Plutôt que de réduire le budget dédié à l’asile et à l’accueil des migrants (en augmentation de 217 millions d’euros) ainsi que celui destiné à l’hébergement d’urgence (en hausse de 122 millions d’euros), le Président de la République Emmanuel Macron et son Premier ministre, Edouard Philippe ont préféré passer un coup de rabot historique sur les dotations allouées aux collectivités territoriales.

Plus de 300 millions d’annulation de crédit et 280 millions d’autorisations d’engagement non honorées : cela représente une perte considérable pour des communes déjà confrontées à une baisse de 10.7 milliards d’euros de dotations entre 2015 et 2017.

Par cette décision irresponsable et injuste, cet échelon de proximité pourtant plébiscité par une immense majorité de Français, sera privé d’une grande partie de ses capacités de fonctionnement et d’investissement.

C’est le bon fonctionnement des services publics de proximité et de l’économie locale qui est menacé.

Ce sont les communes rurales qui sont en danger d’asphyxie budgétaire, présageant tout bonnement leur disparition ! Là encore, les prévisions de Marine le Pen concernant les véritables intentions d’Emmanuel Macron se sont révélées être exactes : le Président de la République est bien le serviteur des métropoles et le fossoyeur de la France périphérique et de la ruralité.

Nous appelons les maires, les élus locaux et tous les Français à se mobiliser pour défendre la survie de leurs communes.

C’est l’avenir de nos territoires et de la démocratie locale qui en dépend.

Front National

Stéphane Montrelay , candidat du Front National aux sénatoriales pour le Jura

Publié le Mis à jour le

Stéphane Montrelay légis 2017

La dernière commission nationale d’investiture du Front National a pris sa décision : le mouvement ne présentera qu’un seul et unique candidat aux prochaines élections sénatoriales ( qui se dérouleront le 24 septembre prochain) dans le Jura.

Le Secrétaire départemental du FN39, Eric Silvestre  explique au Progrès « Ce n’est pas le cas dans tous les départements mais dans le Jura, on a pris la décision de ne délivrer qu’une investiture afin d’éviter une trop grande dispersion des voix. On a voulu mettre toutes les chances de notre côté « .

Le candidat sera Stéphane Montrelay, maire de Rans et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté qui aura comme suppléante Ghislaine Fraisse.

Stéphane qui était candidat aux législatives sur la 3ème circonscription avait obtenu 15,44 % des voix.

Eric Sivestre précise « Il nous fallait quelqu’un de suffisamment visible et connu des grands électeurs »,  « Stéphane Montrelay est maire, conseiller communautaire et conseiller régional, il dispose maintenant d’une vraie notoriété et a donc d’autant plus de chances de faire un résultat même si les derniers scrutins nous ont appris qu’il fallait être prudent. »

Arboriculteurs et viticulteurs bientôt sur la liste des métiers en voie de disparition

Publié le

Collard 2017Communiqué de Presse de Gilbert Collard, Député du Gard du 30/06/2017

L’inégalité des normes sanitaires et sociales entre les Etats Européens et plus particulièrement avec notre voisin Espagnol, engendre une concurrence déloyale qui étrangle les filières agricoles Française.

A travers nos agriculteurs, c’est notre pays, son identité, sa souveraineté et son patrimoine qui sont attaqués.

Les arboriculteurs et les viticulteurs Gardois sont fortement impactés par cette concurrence.

– Les producteurs d’abricots ne peuvent pas écouler leurs productions. Les grandes surfaces préférant commercialiser la production Espagnole bien moins chère.

– Quant aux viticulteurs, les cuves sont pleines et le prix de vente en baisse. En cause, la forte augmentation des importations de vins Espagnols qui sont vendus en France sous des étiquettes trompeuses pour le consommateur.

Ceci ne peut plus continuer. Nous devons prendre des mesures sans attendre afin de sauver ces filières d’excellence qui font la richesse de notre territoire. Il faut arrêter de favoriser les productions étrangères en fermant les yeux sur le dumping social et l’utilisation de produits phytosanitaires non autorisés sur lesol Français. C’est une des priorités de mon mandat.

Aussi, après avoir rencontré les différents acteurs du monde agricole, je rédigerai une proposition de Loi pour la rentrée parlementaire de septembre et j’appelle tous les Députés du Gard, de l’Hérault et des territoires ruraux, à sortir des postures politiciennes et à s’engager à mes côtés.

La tension est à son paroxysme. Ne revivons pas le drame survenu à Montredon en 1976.

Front National

Plainte d’Estrosi : David Rachline relaxé

Publié le

rachline-frejus-2

Communiqué de presse David Rachline, Sénateur-Maire de Fréjus du 26/06/2017

Il y a quelques mois, j’avais dans une émission mis en évidence les liens entre Christian Estrosi et l’UOIF.

M. Estrosi avait alors porté plainte pour de soi-disant propos diffamants.

Aujourd’hui, dans un jugement rendu par le tribunal de Nice, les juges me relaxent et déboutent M. Estrosi.

Je me réjouis donc de ce jugement et je continuerai à dénoncer les ambiguïtés de certains responsables politiques avec le communautarisme et parfois les religieux aux discours extrémistes.

Front National

Discours de Marine Le Pen du 07/05/2017

Publié le Mis à jour le