sondages

Macron va-t-il trouver du pétrole ?

Publié le

Macron triste

L’arrivée du très médiatique Nicolas Hulot au gouvernement se voulait un symbole fort de la transition énergétique.

N’a-t-il pas annoncé la fin de la commercialisation des voitures diesel et essence d’ici 2040 ?

C’est dommage puisqu’il se pourrait bien que M. Macron finisse par trouver du pétrole, pour reprendre l’expression d’André Santini commentant la chute dans les sondages d’une certaine Edith Cresson.

En effet le factotum de l’UE enregistre une nouvelle baisse de popularité de 7 points, après celle de 10 points le mois précédent.

Selon la dernière enquête d’opinion commanditée par le Huffington Post etCNews,  il ne reste plus que 36%  de Français à juger positivement l’action de M. Macron. Sans doute obtiendrait-il un meilleur résultat chez les « migrants ».

A ce rythme il risque de battre le record de ses prédécesseurs.

Nous avions déjà expliqué les raisons de cette chute, qui risque de s’accélérer au fur et à mesure que les Français vont comprendre l’imposture dont ils ont été les victimes consentantes, et le véritable projet qui anime M. Macron.

Sans parler de l’amateurisme d’un grand nombre de ses députés, de ses ministres souvent loin d’être à la hauteur.

Enfin à la rentrée, le gouvernement va devoir aborder les sujets qui fâchent, comme la loi travail, loi Macron II qu’ils veulent faire passer en force, alors que la loi Macron I (dite loi El Khomri ou El Macron) est à peine appliquée et n’a fait l’objet d’aucune évaluation.

Il ne suffira plus alors de montrer les jambes de Brigitte Macron en couverture de Paris Match pour maintenir la popularité du couple élyséen.

Jupiteux va bientôt se retrouver face à la réalité, et les Français découvrir que le roi est nu.

Le Front National sera au rendez-vous pour rassembler tous ceux qui refusent cette politique désastreuse.

Le 04/08/2017

FN 41

Publicités