WDSJ

Les élus du Front National empêchés de se rendre à Auschwitz

Publié le

WDSJ 2016 1

Communiqué de Wallerand de Saint Just, Président du groupe Front National à la Région Île-de-France du 16/11/2017

Le 8 novembre, les élus Front national ont reçu l’annonce par la « direction des politiques éducatives » du Conseil régional d’Ile-de-France de la possibilité, pour ceux le souhaitant, de se joindre aux voyages à Auschwitz, organisés, comme tous les ans, au profit des lycéens franciliens.

Deux élus du groupe Front National se sont inscrits.

Par un message téléphonique de ce jour, le Conseil régional me fait savoir que, puisque deux élus du Front National sont inscrits, le Conseil régional a décidé qu’aucun élu ne pourra finalement participer à ce voyage.

Cette décision est scandaleuse et honteuse. Valérie Pécresse s’est évidemment aplatie devant des revendications particulièrement sectaires.

Confrontés à cette décision, les élus du Front national expriment et exprimeront leur profonde indignation et déposent plainte pour discrimination à raison des idées politiques en vertu des articles 225.1 et 225.2 du Code pénal.

Front National

Publicités

Attentats du 13 novembre : derrière le recueillement, la nécessité d’agir enfin

Publié le

Flamme large

Communiqué de Presse de Wallerand de Saint Just, Membre du Bureau exécutif du Front National, Président du groupe FN au Conseil régional d’Ile-de-France du 13/11/2017

Ce 13 novembre, la France se recueille et se souvient des victimes du terrorisme islamiste de l’attentat du Bataclan à Paris. Si le devoir de mémoire est indispensable, 2 ans après ces tragiques évènements, force est de constater que l’émotion l’emporte malheureusement toujours sur l’action et que les signaux envoyés sont des plus inquiétants.

Ce sont les associations de victimes, quasiment abandonnées par l’Etat, et dont les responsables jettent l’éponge les uns derrière les autres. Ce sont les conditions de détention du seul terroriste survivant qui ont été assouplies. Ce sont les très rares mosquées salafistes fermées qui s’apprêtent à rouvrir leur porte, avec la fin de l’Etat d’urgence. C’est le communautarisme, plus que jamais présent dans nos villes et jusque dans nos campagnes.

Le plus bel hommage aux victimes du 13 novembre ce ne sont pas des cérémonies, c’est une lutte acharnée contre l’idéologie à l’origine de ce terrorisme barbare : Expulsion des fichés S étrangers pour radicalisation, fermeture des lieux de cultes radicaux, inscription du refus du communautarisme dans notre Constitution.

Des gestes forts sont possibles, les Français ont compris que seul le Front National est capable de mener ce nécessaire combat.

Front National

Incidents place de l’Etoile, le communautarisme contre la mémoire nationale

Publié le

Supporter du Maroc Paris

Communiqué de Wallerand de Saint Just, membre du bureau exécutif du Front National, Président du groupe FN à la Région Ile-de-France du 12/11/2017

Les attroupements communautaristes sur la place de l’Étoile, le soir du 11 novembre sont une honte pour ceux qui l’ont permis, Préfet de police et ministre de l’Intérieur en tête. Des sanctions doivent être prises.

Sous prétexte de célébrer une victoire sportive, la tombe du soldat inconnu a été entourée d’un déferlement de racailles arborant des drapeaux étrangers le jour où la Nation commémorait le sacrifice de millions de soldats tombés pour la France.

Quel symbole désastreux !

Ces attroupements, qui se répètent à intervalle régulier et qui ont également eu lieu à Bruxelles, nécessitant l’intervention des forces de l’ordre, montrent s’il en était besoin, que cette immigration massive qu’on nous impose, est rétive au principe d’assimilation.

Ce sont des années de politique qui doivent être remises en cause. L’honneur bafoué de ceux qui ont versé leur sang pour notre pays l’exige.

Front National

Prières de rue : les élus FN mobilisés à Clichy

Publié le

WDSJ 2016

Communiqué de Wallerand de Saint Just, président du groupe FN au conseil régional IDF du 10/11/2017

3 conseillers régionaux d’Île-de-France du groupe Front National, Mathilde Androuet, Audrey Guibert et Aurélien Legrand, ainsi que Laurent Salles élu de Suresnes, se sont joints aujourd’hui aux élus rassemblés à Clichy-la-Garenne pour protester contre les prières de rue.

Devant des forces de l’ordre passives, faute d’avoir reçu l’ordre de faire respecter la République, il a fallu aux élus présents entonner à plusieurs reprises la Marseillaise pour couvrir le bruit des prédicateurs en plein centre-ville. Une fois encore, la passivité, voire la complicité de l’Etat devant des revendications communautaristes inacceptables doivent être soulignées.. Cela fait 9 mois que les prières de rue ont cours à Clichy, alors que la ville dispose d’une mosquée, sans que la Préfecture ne réagisse.

Il est inadmissible de devoir en arriver à organiser une telle manifestation pour faire respecter l’ordre républicain dans les rues de nos villes. La République ne doit pas se faire complice de revendications qui relèvent de querelles communautaristes étrangères à la France. Les élus du Front National étaient mobilisés à Clichy aujourd’hui, ils restent mobilisés en tout lieu pour faire respecter nos valeurs et notre identité face au communautarisme.

Front National

Écriture inclusive : ne nous trompons pas de combat

Publié le

Wdsj 1

Communiqué de presse de Wallerand de Saint-Just, Membre du Bureau exécutif du Front National du 27/10/2017

« Devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel ». Cette mise en garde sans appel, adoptée à l’unanimité des « immortels » de l’Académie française, a le mérite de la clarté vis-à-vis de cette nouvelle lubie qu’est l’écriture dite inclusive. Alors que ministères, institutions et maintenant manuels scolaires sont peu à peu contaminés, il était temps d’un peu de bon sens.

Ce combat d’arrière-garde d’un certain militantisme féministe doit être dénoncé pour ce qu’il est : une diversion grossière destinée à focaliser le débat sur l’accessoire. Ce n’est pas un hasard si les militantes qui ont réagi le plus vivement à la mise en garde de l’Académie, sont les mêmes qui rendent la largeur des trottoirs responsable du harcèlement de rue dont sont victimes les femmes dans les quartiers à forte population immigrée.

Surtout, tant que l’on ne parle que de la féminisation des mots, on évite de se confronter à l’intolérable réalité du recul des libertés fondamentales des femmes lié à la progression de revendications communautaristes et de pratiques culturelles étrangères à la tradition française.

Le véritable combat féministe, c’est celui pour l’égalité salariale, contre la précarité professionnelle et sociale dont les femmes sont les premières victimes et que va aggraver la loi travail, c’est enfin le combat contre les dérives communautaires qui font reculer leurs libertés fondamentales.

Le reste n’est qu’un écran de fumée et un leurre.

Front National

A Saclay, Emmanuel Macron enterre l’avenir de l’excellence française

Publié le

WDSJ 2016

Communiqué de Wallerand de Saint Just, Président du groupe FN-IDF Bleu Marine à la Région Ile-de-France du 26/10/2017

Emmanuel Macron a enterré hier à Saclay le grand projet de centre universitaire d’envergure internationale lancé il y a plus de 10 ans et qui a déjà coûté près de 5 milliards d’euros, cela à l’heure où la recherche française souffre de sous-financement chronique. En lieu et place du grand campus prévu, deux, voire trois regroupements différents : d’un côté les grandes écoles, de l’autre les universités et en leur sein une division entre les 3 premières années et le reste du cursus, éloignant ainsi fatalement la recherche de l’enseignement. Il a acté un divorce entre les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche.

On l’aura compris, le projet initial a été complètement vidé de sa substance et n’est au final qu’une couteuse opération de déménagement. Cet abandon révèle la faiblesse de vue de nos gouvernants et leur soumission aux pressions d’intérêts corporatistes. Il est pourtant évident que l’avenir de la recherche et de l’enseignement supérieur français se trouve dans la convergence de toutes les excellences, grandes écoles et universités et dans le rapprochement de la recherche et de l’enseignement. Soit l’exact opposé de la direction prise à Saclay par M. Macron.

C’est à ce prix et à celui des nécessaires changements de mentalité qu’il implique, que la France pourra retrouver la grandeur qui était la sienne dans le domaine de la recherche et de l’innovation technologique, malgré des budgets contraints et dans un contexte international plus que concurrentiel. Mais aussi au prix de la révision en profondeur du système d’orientation afin de privilégier les résultats scolaires, l’assimilation des savoirs et le mérite, la revalorisation des filières professionnelles et leur intégration dans les filières d’excellence.

C’est au politique d’imposer cette vision de l’avenir en face de l’inertie des habitudes. Il est clair qu’on ne peut pas compter sur Emmanuel Macron dans ce domaine non plus.

Front National

Paris 2024, une bonne nouvelle, mais…

Publié le

WDSJ 2016

Communiqué de Wallerand de Saint Just, président du groupe FN IDF au conseil régional d’île-de-France du 13/09/2017

Sans surprise, Paris sera officiellement désignée ce soir comme ville hôte des Jeux Olympiques de 2024. Sans surprise, car Paris est de fait la seule ville encore en lice, toutes les autres villes candidates ayant jeté l’éponge.

Une situation qui doit interroger et qui devrait inciter d’avantage à la prudence qu’au triomphalisme.

Certes, le projet Paris 2024 semble en l’état bien fait et cohérent, privilégiant la rénovation ou l’adaptation de structures existantes et donc réutilisables au cœur de nos villes, plutôt que de nouvelles constructions périphériques abandonnées sitôt la fête finie, comme cela fut souvent le cas par le passé. Cette particularité a amené, pour l’instant, nos élus au Conseil régional d’Île-de-France à apporter tout leur soutien à l’aventure.

On ne peut pas oublier pour autant les 330% de dépassement du budget des JO de Rio, ou les 110% de ceux de Londres. On sait par ailleurs combien les JO d’Athènes ont été un des multiples facteurs de l’effondrement économique de la Grèce.

Qui dit aménagement dit également nuisances, qu’en sera-t-il pour les riverains alors que la circulation dans Paris relève déjà de l’impossible suite aux décisions d’Anne Hidalgo ? Autant de question que nous poserons et sur lesquelles nous serons particulièrement vigilants afin que la fête des uns ne tourne pas au cauchemar de tous les autres.

Front National